08. L'Indonésie
  
08. L'Indonésie
 

Bon à savoir


Décalage horaire : +6 heures

Entrée : 25 usd pour un visa de 30 jours

Taxe d'aeroport : 

Code de la route local : a gauche, folklo !

Monnaie : le rupiah (environ 12 000idr pour 1euro en decembre 2010)

Vaccinations exigées à l'entrée du pays : aucune

Vaccinations recommandées : d-t-polyo, hépatite A, typhoïde

Conseils sanitaires : palu très variable selon les régions, zone 3

dengue à l'ouest de Java

                                                               CARTE D'IDENTITE

Population : environ 240 millions hab (64 en Fce)

Principale langue : le bahasa indonesia + 250 langues ethniques et dialectes

Religion : 1er pays musulman au monde (87pct de la population), et quelques minorites chretiennes, boudhistes et hindouistes.

Superficie : 1 904 000 km2, soit presque 4 fois la France.

Densité : 116 / km2

Espérance de vie : 70 ans

Indice de fécondité : 2,33 enfants par femme

Taux d'alphabetisation :90 pct

Population vivant en dessous du seuil de pauvreté : 18 pct

PNB par habitant : 1279 usd

Forets : 55 pct. La + grande fleur du monde, la rafflesia, fleurit dans la foret tropicale de Sumatra. Elle peut atteindre 1m de diametre.

 

 

                                          

 

                          Du jeudi 16 au mardi 21 decembre: Yogyakarta, Java.

 

   Apres un peu plus de 2h de vol au depart de Singapour, on arrive a Jakarta, la capital de Java. On ne quitte pas l'aeroport et on ressaute dans un autre avion direction Yogyakarta.

             Des la sortie, on a le droit a des "hello, mister" ( meme pour moi) par tous les enfants que l'on croise. Le nombre de femmes voilees nous rapelle rapidement que la majorite de la population est musulmane. Bon ben les petits shorts ca sera pour plus tard, a Bali.!!

 A Java il y a d 'abord eu differents empires hindouistes. La population musulmane est ensuite arrivee au XIV siecle par les commercants indiens et chinois. Au XVI siecle c'est au tour des hollandais et des anglais de debarquer afin d y faire du commerce d'epices mais ca va mal finir pour eux.

    Pour le transport en ville on a le choix entre louer une moto,

                 

 

  ou prendre un Andong

 ou alors un Becak                                           

 La circulation est dingue, il y a des becanes de partout, qui deboulent dans tous les sens. Au carrefour on trouve un mec qui arrete les voitures venant de l'autre sens afin de te laisser passer. Bien sur tout ca en echange d'un petit billet.

En parlant de billet... 1 euro vaut 12 000 rupiahs !! Les pieces commencent a 100 et les billets se terminent a 100 000. En plus avec leur super accent anglais, tu reflechis un petit moment pour comprendre le prix.  Aujourd' hui j'ai retire des millions, ca va pas m'arriver souvent !

  En arrivant en ville on va chercher un hotel dans un quartier repute pour etre tranquille. On a le temps, on a laisse les 3/4 de nos affaires a Singapour!!! On a donc un sac beaucoup plus leger. Mais rapidement, tres tres rapidement on se retrouve sous une averse et des orages monumentaux. Ha oui c'est vrai on est en pleine saison des pluies. Ok donc tongs obligatoire (vu que tu as de l'eau jusque cheville. c'est mieux. De toute facon l'eau n'est pas froide, on pourrait presque sortir notre Tahiti douche) et k-way. On retient.

On se trouve un petit hotel sympatoche pour 8 euros la nuit avec petit dej.

                                  

Et m...., j'ai oublie mon maillot de bain a Singapour. Et ici bien sur je ne trouve que des maillots de bain combinaison !!! ben non merci. On verra plus tard.

Le soir on prend un becak pour se rendre a un spectacle de marionettes... Ce fut une soiree memorable, l'une des plus belles, des plus impresionnantes, des plus surprenantes depuis le debut de notre voyage.

Ca va pas etre facile a raconter. 

On est parti voir un wayang kulit. C'est du theatre d'ombres, tres populaire a Java depuis la nuit des temps. Ca se passe a l'exterieur. On arrive 5 mins avant le debut de la representation, on est etonne, il n'y a personne. Par contre il y a une 20aine d'instruments somptueux que je n'ai jamais vu. Sur le cote de la scene des offrandes, et au fond de la scene un grand rectangle blanc, le kelir qui est tenu de chaque cote par un portique en bois sur lesquelles sont installes des 100aines de marionnettes plates en cuir de buffle.

            

           

 

  Il se degage ici une atmosphere tres particuliere. Le wayang est parait-il plus proche du rituel que d'un simple spectacle. 

L'entree est gratuite, il y a meme du cafe, du the, des gateaux... a volonte. Pourquoi ?

Juste parce que la representation dure 9h!!! oui oui 9h. de 20h au lever du soleil. Ben moi qui pensait etre en retard !

On contemple un peu le theatre et on voit que derriere le kelir, il y a pas mal d'hommes assis en tailleur sur des tapis.

               

Quand tu es de ce cote, c'est pour voir les ombres des marionnettes.

L'homme qui nous a place est tres fier de me faire visiter tout le domaine. J'ai beau lui expliquer que je ne parle pas Indonesien, il ne s'arrete pas de parler une minute. Il me montre de somptueuses pieces avec les portraits de tous les sultans puis m'emmene dans une cour ou un groupe de personnes mange. Il me presente... au frere du sultan, rien que ca.

Un peu plus tard quand une centaine de personnes est prete a voir le spectacle, le frere du sultan arrive et invite tout le monde a manger, nous compris (les seuls touristes!!!). Il y a un grand buffet ou tout le monde se met en file indienne et salue le sultan ainsi qu'une dame assise a une table. Cette dame magnifiquement maquillee et coiffee est en faite une diva, une chanteuse tres connue ici. Ne passant pas inapercus on nous place a sa table. On etait deja bien stresse mais alors la c'est fois 10. On ne sait pas comment il faut manger, voir comment il faut respirer ! Un homme qui est a sa table, en fait son musicien nous offre un cd de "ses tubes".

On venait juste de sortir de table avant de venir ici, on se force a manger toute notre assiette en 4eme vitesse etant donne que tout le monde a deja fini et que la diva attend que l'on quitte la table pour se lever.

On va s'installer pour voir le spectacle. Avant de commencer, on a le droit a la priere qui dure...1h30 !!!

 

Les chanteuses s'installent. 

              et c'est parti ! On comprend absolument rien du spectacle mais c'est superbe. Bon c'est tres long, le recitant bouge le bras d'une marionnette toutes les 5 mins a peine. On reste une petite heure a regarder des 2 cotes et on rentre se coucher extrement heureux d'avoir assister a ca.

 

Vendredi : On passe la journee chacun de son cote. Frank a envie de se faire peur et de louer une moto pour se balader, moi je prefere mes jambes... c'est moins risque. 

J'enfile mes chaussures de marche, et hop direction le centre ville. Au bout d'une demi heure de marche je creve de chaud, je me fais accoster gentiment tout les 10 metres par les loueurs de Becak et je me rends compte que tout ce que j'ai envie de voir se trouve bien loin. Je negocie donc un becak a la journee ( la ville polluee c'est pas le meilleur endroit pour faire une rando). J'ai donc mon chauffeur attitre pour une journee complete. 

On a quand meme un peu de mal a se faire balader par un mec qui galere a nous pousser en velo. Mais bon c'est le moyen de locomotion pour tout le monde ici, ce n'est pas un truc a touristes. En plus il multiplie par 4 le prix pour les etrangers. Et je pense que le mec prefere que l'on fasse appel a lui plutot qu'on le prenne en pitie. Et a Nice ils viennent de l'instaurer mais cette fois-ci c'est pour balader les touristes dans la ville.

Bref je fais ma petite journee tranquille avec Alid qui ne parle pas un mot d'Anglais mais qui a un sourire et un regard tres communicatif. 

Je vais d'abord visiter le Kraton, c'est un enorme complexe ou vivent 200 OOO personnes. Il est constitue du palais du Sultan, de musees, de mosquees, d'ecoles, d'universites...

                                       

Bon je n'ai pas trop aime, on a acces qu'a une toute petite partie du Kraton. En sortant un " guide" me demande ou je vais afin de l'expliquer a Alid. Quand je lui dis que je voulais visiter l'ecole de batik, je me rends compte que je lui ai donne la bonne reponse. Sa fille travaille la-bas... quand j'arrive sur place il est deja la. Il me presente "sa fille" et m'explique la techique des batiks.

                                     

C'est un boulot de fou. On prend un tissu en coton ou mieux en soie. La cire est appliquee sur toutes les parties que l'on veut garder en blanc et echapper a la teinture (donc dans un premier temps les contours). Apres la premiere teinture (par exemple bleu), on gratte les reserves que l'on decide de peindre et ainsi de suite. On applique la cire ( avec une sorte de stylo a bec) autant de fois qu'il y a de couleurs. Ce processus peut prendre des semaines.

Bien sur je ne peux pas m'empecher d'acheter des batiks pour le grand bonheur du "guide" qui touche une comm.

On part ensuite au marche aux oiseaux. Ici tout le monde a des oiseaux en cage, souvent dans de belles cages en bois accrochees a l'exterieur de la maison.  Au marche des centaines de cages en bambou ou en rotin sont suspendues et abritent des perroquets, des coqs, des inseparables...

                                        

J'ai ensuite invite Alid a manger un gado gado dans un petit bouiboui, c'est pour l'instant mon plat prefere. Une sorte de salade avec concombre, pomme de terre, oeuf, soja, stick de riz (bien sur) a la sauce cacahuete, un regal!

                                       

                                                           Alid au fond a droite. 

Ensuite, je pars me balader dans la rue principale qui est blindee de magasins, d'un enorme centre commercial et de vendeurs de batiks.

Je retrouve Frank juste avant l'orage qui lui a passe sa journee en dehors de la ville a travers les rizieres. Il est alle jusqu'au temple de Borobudur. C'est un des plus beau temples d'Asie. On compte le visiter demain mais c'est impossible car il a ete bien endommage a cause de l'eruption du volcan le Merapi le 13 novembre. Il ya eu 240 morts et 340 000 personnes evacuees.

On etait venu ici specialement pour voir ce temple et faire l'ascension du volcan, c'est foutu !!

Samedi : On enfourche la becane direction un autre temple Le Prambanam a une 20aine de km. On traverse toute la ville en zigzagant parmi les voitures, motos... C'est vraiment du n'importe quoi cette facon de conduire mais bon Frank a pris le coup, il s'etait deja entraine en Thailande et au Cambodge. Quand quelqu'un deboule de la droite ou de la gauche, il s'engage sans regarder. Tu peux doubler des 2 cotes que tu sois une voiture ou une moto ou un becak. Et si un camion venant de l'autre sens decide de doubler, il ne se rabat pas si c'est une moto en face. Ca passe ou c'est a toi a de te jeter dans le ravin (s'il y en a un). Bref c'est sportif et tres fatigant. Mais Frank assure. Moi il n'est meme pas question que j'essaie.

Sur la route on s'arrete car on pense voir un beau temple. En fait c'est un resto bien classe.  On mange assis par terre dans des pavillons en bambou qui sont au dessus de l'eau ou se trouvent toutes sortes de poissons que tu peux deguster ensuite. C'est un endroit tres zen ou les indonesiens les plus riches aiment se retrouver.

Il est midi ca tombe bien. A nous un beau poisson grille d'1 kilo a la sauce au miel. Un regal.

       

   Pour pouvoir acceder au resto tu grimpes sur ce radeau et tu tires la corde pour avancer.

                                                        

  

                                                                      

                                                                               C'etait bon !!!

   On arrive ensuite au temple. Le temple aurait ete edifie pour commemorer le pouvoir de la dynastie hindoue, entre le VIIIe et le Xe siecle, periode de leur apogee en Indonesie.

La legende n'est pas mal :

Rara Jonggrang etait la plus belle princesse au monde, fille du roi Boko. Lors d'une guerre entre ce grand roi et son rival, le prince de Bondowoso, l'homme est tue au combat du bout de l'epee de ce prince. Tragedie : Bondo tombe fou amoureux de la princesse mais bien sur c'est un amour impossible.  Elle lui pose alors un defi impossible: Le prince doit construire 1000 temples, contenant mille statues entre le coucher et le lever du soleil.  A minuit les travaux avancent tellement vite que la primcesse s'affole. La jeune femme deseperee fait chanter les coqs du village, allume des feux sur la colline en imitant le lever du soleil, et informe le prince qu'il a donc echoue. Il avait construit 1000 temples et seulement 999 statues. Furieux, il lance une malediction et la belle se transforme en statue de pierre, la millieme.

 

 

 

                                       

 

 

 

 

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

                                                 

 

 

 

 

 

 

         

 

       On se fera interviewer par des eleves d'une ecole voisine ( les eleves ont-ils un uniforme?, que faites vous  chez vous pendant votre temps libre?..)

                     oui oui l'ombrelle est bien a Frank.

           Et on a du se faire prendre en photo une dizaine de fois.

                     

   Dimanche : Journee zen...

Aujourd'hui je vais a l'ecole... Je vais faire mon propre batik, ca va pas etre triste.

      

  au bout de 5h de travail sans pause (dur dur pour les nerfs des fois), voici le resultat :

                         

                             Je suis plutot fiere de moi !!!

    C'etait vraiment tres bien, meme si c'etait bien dur. On etait que 2 eleves dans une petite cour, avec musique traditionnelle et chant des oiseaux.     

Frank pendant ce temps est allee se balader a la plage.

On a passe la fin de l'apres midi au centre commercial a manger des donuts vu que le temps ne nous permettait pas de faire autre chose. 

Lundi : On decide d'aller voir les degats causes par le volcan Merapi a une 20aine de kilometres.

On traverse les rizieres

               

 

    Le responsable c'est lui.

                          

   

          

      L'eruption a eu lieu le 13 novembre et par endroit la terre est encore chaude et fumante.

                                          

  Il y a enorment de monde qui vient "visiter " ce qui reste des villages et des champs. Pour aider la population locale, tu paies un droit d'entree, sur le ticket tu peux lire Eruption Merapi 2010, ils ont meme installe des stands de boissons, ils vendent des photos, des videos, des t-shirts de l'eruption !!!.

 Mardi : Pfff... Aujourd'hui c'est le deluge. Y a rien d'autre a faire que d'aller sur internet et de manger des donuts.

                                        de l'eau aux chevilles en moins de 10 mins !


 

    

 

                             Du mercredi 22 au vendredi 24 decembre : Le bromo et le kawah ijen

      On prend un train a 1h00 du mat direction Surabaya. Bon vu la place que l'on a sur la banquette je loue 2 coussins et je m'installe par terre pour la nuit.

                                    

     On arrive a 8h00 du mat ( avec 2h de retard) et la on mettra pratiquement 2h pour reussir a prendre un mini bus qui nous emmene a un autre bus  qui nous rapproche du Bromo. Heureusement que l'on a allege nos sacs!!!

                                     

                                     

On prend ensuite un autre mini bus mais celui ci decide de nous abandonner, sous la pluie,  a une 15aine de kms de Ceymoro Lawang (notre point de chute) alors qu'il devait nous y monter. 

On reste zen , faut pas perdre la face.

On commence a grimper vers le village et un mec nous prend en stop a l'arriere de son pick up (sous la pluie je vous le rappelle!!!).

                                   

    

     heu pourquoi la voiture est toute grise.

Heu, de la neige grise ca existe???

Ho!!! m.... . 

On savait qu'il fumait mais pas a ce point. C'est flippant. On se demande vraiment ce que l'on fait la. Un moment on s'est meme demande s'il fallait pas faire demi tour. Mais bon faut bien mettre un peu de piquant dans notre blog.

            

       Il nous depose a 3km de notre point de chute ou plutot 6 ou 4 selon d'autres habitants.

Bref on mettra plus d'1h30 a grimper jusqu'au village, Frank avec 15kg sur les epaules. Vision apocalyptique... Hallucinant !! On arrive plus a respirer tellement les cendres ont remplace l'air. Les arbres craquent devant nous sous le poids des cendres. Tout est noir. Plus de champ, plus de route...  Et on grimpe et on grimpe pour se rapprocher de plus belle de cet enfer!! (vraiment n'importe quoi!!! On etait pas venu chercher les plages en indo?)            

                                     

 

 On arrive au village. Les habitants se baladent avec un parapluie pour se proteger de la pluie de cendres. Je n'ose pas sortir mon appareil photo ( qui a deja morfle de la pluie a Yogyakarta, le cache ne s'ouvre plus tout seul, snif !). Nous on avance les yeux fermes, cherchant desesperement un hotel. On en trouvera qu'un "d'ouvert". Bien sur on est les seuls touristes!!!

         

                  

Bon ben, je vais pas faire ma lessive et etendre mon linge ici !

On essaie desesperement de trouver quelque chose a manger. On arrive juste a trouver un warung qui nous propose un sachet de pates dessechees pour un prix exorbitant. (vous avez remarquer qu'a chaque fois que l'on decide de ne pas partir en tour organise, on a toujours des soucis, de bouffe entre autre!!!). On ne va pas faire les difficiles vu dans quelle misere ils se trouvent.

               

La vue de notre hotel. Il est repute pour avoir la plus belle vue sur le volcan!!!

                                                

On etait venu dans l'intention d'en faire l'ascension, c'est fichu !!!

Jeudi : Bon il a quand meme ete un peu bruyant ce volcan cette nuit, ce qui n'est pas tres rassurant. On s'etait au prealable renseigne sur la dangerosite de rester ici. Apparemment c'est un volcan capricieux mais pas mechant. Il fume mais ne crache pas.

On se leve a 6h00 et on part prendre un peu de hauteur pour observer tout ca.

                                            

                      

                                         

 

                            

 

 

 

 

     On arrive a choper un van avec 5 autres touristes qui vont faire exactement ce que l'on avait prevu de faire (le kawah ijen et prendre le ferry direction Bali) par le biais d'une agence. Le prix annonce est tres raisonnable et vu la galere pour circuler en  transports en commun, on accepte. Faut dire aussi qu'il nous a parle d'un hotel avec une douche chaude!!! Et vu notre etat c'est pas de refus.

On est parti pour 5h de route dont 2h de route completement defoncee.

 

 

 

Vendredi : Leves a 4h00 pour l'ascension du volcan. Pfff c'est quand les plages!!

Allez c'est parti pour une bonne petite rando jusqu'au cratere

C'est parti pour l'ascension du Kawah ijen, en route on voit ca, et on oublie deja notre reveil plus que matinal (surtout pour un 24 decembre !!!)

                                     

      C'est un volcan d'ou est extrait un minerai de soufre, il abrite egalement un lac acide repute pour etre le plus acide de la planete.


 Le minerai de souffre est exploite depuis plusieurs decennies par les villageois. Il faut le voir pour le croire. Ils chargent le minerai dans des paniers, le remontent et se tapent encore 2h de marche  jusqu' a une usine. Ils portent environ 70kg a chaque fois !!! On a meme pas reussi a soulever les paniers !!

        

                                                                                                 Alors tu veux changer de boulot?

 et on y arrive enfin :

                            

       Ils pensent tout de meme pas que l'on va rester ici, on descend et puis c'est tout !!!

                

    

   On se protege comme on peut des vapeurs de souffre, l'air est irrespirable.

  

     Le lac d'acide sulfurique, on a pas ose y tremper un doigt !!!

                                

                                               


   C'est fou de voir dans quelles conditions ils travaillent. Le soufre ca defonce les poumons !!! De quoi relativiser sur nos etats d'ame au boulot!

                             

                                

                        

 Et puis changement complet de decor, apres 2h de route, un ferry pendant 1h puis un autre bus pendant 2h on arrive a Pemuteran a Bali. Et oui on vient de changer d'ile !

  Et on se degote un petit hotel de reve ( ou on sera pratiquement seul)...

                  

                                               notre chambre !!!

      

                                                                           Avec salle de bain a l'exterieur, s'il vous plait !!

                                                

                                                                     La vue de notre lit !!!

   Non. non on ne s'est pas ruine, 12 euros la nuit!!

      Etant dans une region musulmane, Noel fut un peu bref, couche a 21h. De toute facon on etait cuit de notre journee.

                        

                                    


                                                   Joyeux Noel a tous !!!

 

 

                                   

Du  samedi 25 au lundi 27 decembre : Pemuteran, au nord ouest de Bali

                                  


                                   p'tit dej du 25 decembre !!

 Etant un peu loin du centre (qui se resume a une rue), le proprietaire de l'hotel, tres sympa, nous prete sa moto. Bon elle fait un bruit etrange, n'a pas de klaxon (indispensable en Asie) et pas de casque. On compte pas aller bien loin, ca ira bien.

On part faire du snorkelling en face d'un hotel ulta chic qui augmente la croissance des coraux par stimulation electrique. On se pose sur des transats appartenant a l'hotel comme on voit que personne ne nous dit rien on profite egalement de la piscine. Ben oui on en a une aussi a notre hotel mais une piscine dans un hotel ou les chambres sont a 500 dollars la nuit c'est meilleur !!! On aurait pu abuser bien plus. Au petit resto de la plage on aurait pu manger des gambas et boire du champagne a l'oeil. Il y a juste une serveuse qui note le numero de chambre sur l'addition. Mais bon on ne l'a pas fait.

                                 

   J'enfile mon maillot de bain hyper sexy, short et t-shirt et c'est parti pour le snorkeling.

             

                                                              

                                               

  C'est clair que la stimulation electrique est un succes, on voit nettement la difference, il suffit d'aller 10m plus loin pour ne plus rien voir.

 On se trouve un petit warung qui sera notre cantine quotidienne. C'est la seule qui ne multiplie pas ses prix quand on arrive. Faut savoir qu'en Indonesie ils peuvent multilplier les prix par 10 !!! pour tout, meme pour les transports.

                                           

  Ils ont bien sur entendu parler des catastrophes des volcans de Java, mais ils n'ont pas vu d'images. Alors on est bien fier de pouvoir satisfaire leur curiosite. Meme les quelques photos sous marines les passionnent ( la plupart ne sont jamais alles sous l'eau)

Alors en Indo, on mange ca :

    

       des soupes, du riz ou des pates frit, du poulet, des boulettes de viande, du poisson  souvent tres tres epices. En indo ils ne sont pas fans des desserts on peut trouver des fruits et ce que vous voyez au dessus. De la glace pilee avec des boules de gelatine et des fruits. Si ton estomac supporte ce dessert ( a cause de la glace pilee) tu peux manger n'importe quoi.

On a teste c'est bon ca passe.                         

  

Le soir on se fera invite dans un hotel pour voir le spectacle de Noel. 6 touristes et une 20aine de locaux ( la plupart passe sur scene). Chants de Noel en anglais pour les enfants, danses et  repas traditionnels... C'etait cool.

  

     

Dimanche : On part a la journee plonger sur l'ile de Menjangan a 1/2 heure de bateau, une reserve naturelle ou les plongees sont au top.

Des le depart je n'apprecie pas notre moniteur. Il m'explique rien, se marre tout le temps, bref on dirait que l'on part en balade en velo.

 Il nous descend a 20 m alors que theoriquement, n etant pas diplomes on ne doit pas depasser les 12 m. La plongee se passera mal pour moi. Je suffoque pendant les 40 mins (psychologique!!) et prend aucun plaisir a etre sous l'eau. 

En sortant j'ai tres mal a la tete et envie de vomir. Quand j'annonce a notre cher moniteur que je ne me sent pas capable de faire la seconde, il me repond juste que de toute facon je dois payer.

Pour Frank tout se passe bien meme s'il ne l'apprecie guere plus que moi pour son manque de serieux.

Le filtre du caisson s'est decroche pendant la plongee, on ajoute a ca le cache de l'objectif qui se referme ca donne des photos pas terribles du tout.

   

 Je me console en regardant de loin une ceremonie qui se deroule sur l'ile.

   

       

Bali est connue pour ses jardins luxuriants et pour ses coutumes ancestrales. On apercoit des temples partout. A chaque coin de rue, devant les maisons on retrouve des statues, des offrandes pour les dieux et les demons. Ici il y a majoritairement des hindouistes et des musulmans. On a d'ailleurs le droit d'etre reveille tous les matins a 4h00 par l'appel a la priere (qui est repris plusieurs fois dans la journee mais on s'en rend moins compte!!)

                    

 C'est pas facile de comprendre tout ce qui se passe. On a du mal a avoir des explications, l'anglais ce n'est pas vraiment leur fort.

Lundi : On prend la becane et on part visiter les temples alentours.

 Avant toute chose, sarong obligatoire pour rentrer dans les temples.

                                                       

 

                                         

 Ici les macaques vivent en paix.

                                                     

  Avant de quitter Pemuteran quelques photos.

     

                                                     

 Infos pratiques :

     Hotel Segara Bukit  : tres bon rapport qualite prix. Attention c'est en dehors de la ville a Banyupoh. Suffit juste de donner le nom de l'hotel au chauffeur de bus. Par contre la plage n'est pas terrible, mieux vaut aller se baigner a Pemuteran.

Rien d'exceptionnel a faire ici si vous n'etes pas plongeur.

                                Du mardi 28 au jeudi 30 decembre : Tulamben, au Nord est de Bali.

   C'est reparti pour quelques heures galeres de bus. Plusieurs changements inexpliques, des chauffeurs qui nous deposent n'importent ou, des tarifs a negocier un bon moment. Bref on mettra plus de 3 heures pour faire 60 km a peine.

On s'arrete dans ce petit village pour une plongee sur le Liberty, cargot americain qui echoua en 1942 sur la plage et qui en 1963 suite a une eruption volcanique fut repousse plus au large. On y accede directement de la plage, le haut du navire se trouvant a 30m de la cote par 5m de fond... coraux superbes, visibilite a plus de 20m, diversite de poisson remarquable... bref on nous preomet des conditions ideales pour une plongee.

On se trouve un petit hotel qui ne paie pas de mine avec une ecole de plongee avec des instructeurs en francais. C'est bien c'est ce qui me fallait apres mon echec precedent. On etait cense faire une plongee et partir on en fera 4 chacuns en 2 jours.

On est les seuls a cet hotel avec le couple d'instructeur franco-allemand Monnie et Greg. On passera 2 jours vraiment sympa en leur compagnie et on fera de loin nos plus belles plongees a un prix en plus defiant toute concurrence.

On a la chance de partir a 2 avec les 2 moniteurs, royal !! sur le chemin (que l'on fait en camionette) on croise ces hommes et ces femmes porteurs de bouteilles pour les touristes. Un peu choquant non? on peut se consoler en se disant que ca fait toujours du boulot pour la population locale.

                                            

                                    

  

 On schotch le cache de l'appareil photo et c'est parti !!! que du bonheur! ( pres de 70 mins a chaque plongee !!)

 L'epave :

    

                                           

            

  

                                                              banc de Jack fish


                                                 

Un gros baracuda.

                                                                                                     une raie pastenague

         

                                      

   

                                                                                          

                                                             Celui-la je l'adore

                             

     

un gros dog tuna, si si regardez bien.

                                                                                                                          des heterocongres

          

 et  l'apotheose : un requin pointe noire           

                                   

 

                                                                                                

                                       

                

 

                                                       

 On a vraiment passe 2 jours top, on aurait pu rester ici et plonger sur le Liberty tous les jours sans s'ennuyer mais on a la bougeote et demain soir on a envie de faire la fete. 

 Encore merci a vous Moni et Greg. Comme vous l'avez compris gros coup de coeur pour cette etape.

                                 


 

  Infos pratiques : Hotel  Aries pour backpakers :en face de l'hotel Paradise palm beach bungalows au bout du petit chemin. 150 000 la chambre avec petit dej.

                          Club de plongee francais attache a l'hotel : 200 000r la plongee! imbattable. Moni et greg, quand ils ne vadrouillent pas en Indonesie gerent une petite entreprise de vente de hammac indonesien par correspodance :

 hamac-concept.com


Tulamben n 'a rien d'exceptionnel, c'est juste pour les plongeurs. Gros avantage d'etre ici plutot qu' a Amed c'est que les plongee reviennent moins chers (pas besoin de bateau) et que l'on est a l'eau avant tout le monde!!!

 

                                       Du vendredi 31 au jeudi 6 janvier : Gili Trawangan, Lombok

                                            

  Hier on a eu du mal a se decider sur notre prochaine etape. On se voyait bien passer la nouvelle annee les pieds dans l'eau, manger du poisson grille, ecouter de la musique... On s'est donc decide pour les iles Gili et principalement Gili Trawangan qui est repute pour etre une "party island". Ce n'est pas dans notre habitude de preferer ce genre d'ile alors que ces 2 voisines sont reputees pour etre extremement calmes mais on avait envie d'un peu de vie pour ce 31.

On est donc parti hier en debut d'apres midi de Tulamben pour arriver a Padangbai plus au Sud pour prendre le bateau. On y passe la nuit et on enchaine ferry + bus + bateau pour arriver a Gili. En tout 8h... alors qu'il existe un bateau rapide qui t'y emmene directement en 1h30 mais il coute 6 fois plus cher...

                                   

 La, ca fait un bon bout de temps que l'on attend notre prochain bateau. Tous les indos passent devant nous, presses d'aller faire la fete. Un petit billet dans la poche d'un des responsables et hop on arrive a grimper dans le prochain bateau.

   

 On arrive sur l'ile contents de voir du monde, de la musique, des bars... et la c'est le (petit) drame. Plus aucune chambre de libre, on tourne depuis plus 1h30 et on entend que des "full", en s'enfoncant un peu dans le village on finit par degoter un hotel en construction ou le proprietaire nous loue une chambre avec juste un matelas par terre a un prix abuse. On est les seuls de l'ile a avoir un hotel rien que pour nous !!! ca ira bien pour cette nuit.

Pensant faire la folle toute la nuit je n'ai pas pris l'appareil photo. J'aurais pu. On a d'abord manger du poisson et des gambas grilles dans un resto chic qui est directement sur la plage de sable blanc, tables eclairees a la bougie... Classe ca commence bien.

On continue ensuite par cocktail et coupe de champagne.... YES !!! affales dans des enormes coussins face a la mer. Ah oui j'ai une photo mais ce n'est pas le 31 dec, voyons, Frank ce soir la n'etait pas en marcel et casquette, il  s'etait mis sur son 31 ( pas terrible, je pourrais faire mieux)

   

       

Tout allait au mieux quand soudain a 23h30 une averse monstrueuse fit son apparition sans prevenir. Mais alors une averse comme on en avait jamais vu. L'eau passe a travers le toit de bambou, on court s'abriter comme tout le monde et la on se souhaite tous la bonne annee completement trempes !!! Alors que la fete etait bien sur prevue sur la plage, voyant que ca ne s'arrete pas, les gens commencent a disparaitre tout doucement... On fait la meme chose on rejoint notre suite recouverts de sacs poubelles des pieds a la tete (dommage la photo aurait ete culte) en traversant les mares d'eau qui nous arrivent aux mollets. 

Il pleuvra comme ca jusque dimanche soir !!! de quoi en foutre un coup au moral !

                                        

mais bon les jours suivants on a le droit a quelques heures de grand soleil, ce qui nous fera attraper la flemmingite aigu. On foutra plus ou presque rien pendant 5 jours.

 Des qu'il ya un peu de soleil on est comme ca

                               

             ou comme ca 

 

ou encore comme ca

                                                         

   Le soir on est comme ca                                                           ou comme ca

   

                     

                                                                              Ca c'est cool, tu t'installes dans un petit box au bord de       l'eau  ou tu peux manger et regarder des dvd en francais!!!

Vous allez me dire pourquoi etes vous restes sur cette ile alors que les autres semblent etre plus tranquilles ? Ben en fait ca va, on a ete agreablement surpris. La rue avec tous les hotels, bars restos est assez soft, pas de musique a fond, pas d'hotel sur plusieurs etages... 

Il faut savoir qu'il n'y a pas de moyen de locomotion motorise, on circule a pied, 

 en velo

   

 en caleche

                                 
                                           

 et ca c'est plutot agreable !! Meme les chiens sont interdits ici (musulmans).

Il n'y a pas de police non plus. Mais comment gerent-ils ? Selon un francais installe ici de puis plus d'un an, tout se passe bien. Il n'y a pas de vol, pas d'aggression... Il y a eu un cas de viol il y a plus d'un an et le mec, un local, s'est fait "gentiment" {avec quelques bleus} vire de l'ile par toute la population. On a du mal a croire que ca puisse marcher mais ca en a l'air.

 La population se melange assez bien, les touristes en bikini et les locaux moins decouverts pour se baigner

                                    

Il faut faire aussi attention aux bouees orange

                                  

    Il faut savoir qu'un Japonais ne se baignera jamais sans son gilet !!!

   Donc on passe notre temps la

                              

 dans une eau ultra transparente qui permet d'avoir une visibilite de fou

   

                                            

                      

                                                                                                             par beau temps.

  On passera beaucoup de temps dans l'eau avec Gertrude, une tortue de presqu'1m de diametre. Malheureusement la coquine apparaissait seulement quand je n'avais pas l'appareil.

On a tellement passe de temps sous l'eau a la chercher que l'on s'est tous les 2 explose une oreille au point de ne plus pouvoir mettre la tete sous l'eau. Je suis super decue de ne pas avoir reussi a la prendre en photo mais bon l'etat de nos oreilles nous forcera a bouger d'ici.

            c'est egalement l'ile aux champi hallucinogenes!!!

    notre  petit voisin                                 

  ici aussi on va a l'ecole.

                                                                        

   

  

Notre petit chez nous avec salle de bain et toilette a l'exterieur (petite cour privee a l'arriere de la chambre), tres agreable sauf quand il pleut!!! ( et douche avec eau salee)

      

Allez encore un peu pour finir cette etape.

                                   

                                

                             

 

  Infos pratiques : Si vous veniez de Bali et comptez y repartir prenez un aller-retoour (open) avant, c'est beaucoup plus cher sur l'ile.

                          Si vous allez sur Lombok, prenez les transports locaux beaucoup moins chers (bateau tous les matins)

 

 

                              

                                                   Du  vendredi 7 au samedi 8 janvier : Kuta Lombok

  Pas trop envie de chercher par nous meme pour aller dans le Sud de Lombok, on prend un billet incluant le bateau et le bus pour Kuta Lombok. 300 000 a 2. On le regrettera car 2 autres francais qui etaient avec nous sur Gili, auront paye  moitie prix en y allant par les transports locaux. Mais faut savoir que c'est toi et ta chance car tu peux attendre des heures pour attendre un bemo (bus).

Kuta Lombok n'a rien a voir avec Kuta Bali qui est ultra touristique ( on n'y mettra pas un pied).

Kuta Lombok est encore tres preservee, il y a bien quelques surfeurs australiens mais ca reste avant tout un village de pecheurs et d'agriculteurs love autour de superbes plages sauvages.

On loue une moto et on se balade dans les environs. La nature y est splendide, les petits villages ultra typiques... On adore !!! 

Je me decouvre une passion pour la photo-moto.

Je n'ai pas grand chose a dire, je vous laisse regarder ces quelques photos pour la plupart prises depuis la becane (sans s'arreter!!!)

   

                                    

 

     

  

                                            

   

                                       

     Une bonne brochette de poissons fumes et on repart

  

   

                                               

                                                                 Petite pause ballons.

    

  

  Frank s'est un peu moins amuse que moi...

                                                 

   

                                                    

  Voila pour cette etape... Allez encore quelques photos

 

                                             

 

 

 

                                             Du dimanche 9 au lundi 10 janvier : Ekas.

 

 Pas facile de trouver Ekas sur une carte et pour cause. Ekas est un petit village de pecheurs Sasak a l'extreme sud-est de Lombok absolument pas touristique.

En preparant le voyage je suis tombee sur les carnets de route de Loic. Baroudeur de longue date en Indonesie il a echoue (on ne sait toujours pas comment) dans ce village. Il est devenu super pote avec Rumaji un pecheur local. Des qu'il peut, il retourne le voir et l'emmene souvent en vadrouille a travers l'Indonesie.  Rumaji a depuis ouvert un petit "hotel" de 2 chambres au cas ou d'autres personnes viendraient se perdre par ici. 

Ben ca nous a donne envie d'aller voir ce qui se passe la bas.

On ne sait pas comment on va s'y rendre, combien de temps on va mettre, ni ce qui nous y attend mais on y va.

On decide de prendre un bemo jusque la premiere grande ville. Au bout de quelques kilometres le chauffeur nous demande ou l'on va. Il est un peu etonne de notre destination mais se propose de nous y emmener. On negocie le prix (on saura par la suite que l'on s'est fait rouler) et c'est parti. Dans chaque grande ville des mafieux de bemo interdisent aux autres bemos des petits villages d'aller plus loin que cette ville. Ils donnent un  petit billet et recuperent les clients. On a bien vu que notre chauffeur etait degoute de les croiser.  On leur a pas laisser le temps de parler. On leur a dit aue l'on etait la pour retirer de l'argent et que l'on retournait a Kuta. Sur ce beau mensonge le mafieux fit une drole de tete et notre chauffeur (alors qu'il avait prit le billet) accelera. YES on a gagne !!! Meme pas peur !!! On a dejoue la mafia indonesienne.

Plus on avance sur la route plus on se demande comment on va partir d'Ekas. On ne croise aucun bemo. On verra bien. On y arrive au bout de 3h, cool on pensait mettre plus de temps que ca.

Le village est completement paume. On dit que l'on est des amis de Loic (il ne nous connait pas...) et que l'on cherche Rumaji. Une 10aine de locaux nous entoure et repete avec un grand sourire "Loic, Loic, Loic...".  Ils nous emmenent devant son "hotel" et Rumawe, son frere, nous apprend que Loic est arrive il y a quelques jours et a emmene Rumaji pour 1 mois en vadrouille.

Je suis super decue... pas de bol. 

On prend une chambre et on va se balader. Tout le monde nous sourit et on entend par tout "touriste, touriste, touriste..."

On passera ces 2 jours avec Rumawe, Anissa la femme de Rumaji et tous les enfants du village.

 

 

     Rumawe qui est instit au village et cultivateur d'algues.

la femme de Rumaji et Anissa leur petite fille                                

                           notre chambre.

  On va faire un tour au bord de mer.

 

   Comme je vous l'ai dit plus haut, Ekas est un village de pecheurs. 

Toutes ces plateformes flottantes sont des viviers pour l'elevage de langoustes.

                                        

 Quand on revient de notre balade, Rumawe nous invite a l'aider. Voila comment on devient sur une journee cultivateurs d'algues.

Je vous explique le processus.

   Les femmes attachent un morceau d'algues avec du plastique sur des longues cordes (environ tous les 2 centimetres). C'est tres tres long.

   ensuite les hommes, accrochent ces cordes sur des grands cadres en bambou. On ne le voit pas bien sur cette photo mais sur chaque cadre il y a une 15aine de cordes avec les algues (c'est lourd) sur toute la largeur. C'etait notre boulot !!! Ca nous a prit 3 bonnes heures pour faire 4 cadres. Tout le monde nous regardait et rigolait. Mais en meme temps je pense qu'ils etaient jaloux que Rumawe ait 2 personnes avec lui pour l'aider. Ca nous a bien plu !!!

Ces algues vont grandir et au bout d'un mois on les retire de l'eau.

   C'est tres tres lourd.

On retire toutes les cordes (tres long) puis on fait secher les algues.

   

    Ensuite on les entasse

        

 Et pour finir ca part a l'etranger pour etre incorpore dans tous nos produits de beaute. Peut etre qu'un jour vous allez acheter une creme de jour avec les algues que l'on a fait poussees !!! 

  Pour nous remercier de l'avoir aide (on aurait paye pour faire ca!!!), il nous propose d'aller a la peche le lendemain !!! cool.

On part donc se poser sur les plateformes, autour des langoustes, et on passe l'apres-midi a pecher !!! (dommage j'avais pas pris l'appareil photo). La on s'est vraiment senti seuls au monde, ca fait du bien.

                                      

J'en pecherai 3 et Frank 9 dont un bien gros !!! Quand on ramene les poissons a sa femme elle fait un peu la tete, il y en a qu'un qui est bon a cuisiner les autres sont trop petits!!! On aura essaye.

  

                                                                      La cuisine.

On va se balader au marche ou bien sur on est un peu l'attraction du jour.

   
  

    Le fruit que vous voyez sur la photo de droite c'est le Durian, vous vous souvenez c'est le fruit interdit dans les transports a Singapour a cause de son odeur tres particuliere. Ben ca a un gout aussi tres particulier !!!

Et on passera des moments plus que memorables avec les enfants. On commence a gonfler quelques ballons et tout d'un coup on est envahi par une 30aine d'enfants. Meme les parents viennent passer commande pour leurs enfants absents.

    

Quand leur ballon eclatait (inevitablement), ils venaient nous voir timidement (au debut) pour qu'on leur regonfle des petits bouts de ballon ne depassant pas 2 cms !!! Ce petit jeu durera plusieurs heures !!! Ils etaient ravis et nous aussi.

Le plus drole fut d'organiser des jeux tel 1,2,3 soleil (traduit en indo svp!) et la tomate. Bien sur ils ne connaissaient pas.  On avait une 20aine d'enfants avec nous tout excites et les parents qui regardaient avec curiosite puis explosaient de rire toutes les 2 secondes. On a joue avec eux un bon moment jusque l'appel de la priere. Qui fut je pense un peu retardee (c'est Rumawe qui s'en charge).

Qu'est ce que l'on aurait aime pouvoir filmer ce moment !!! grandiose!!!

Voila. On a passe 2 jours fabuleux avec des gens adorables. C'est avec un pincement au coeur que l'on quitte Ekas.

D'ailleurs comment partir d'ici ??? C'est clair qu'il n'y a aucun bemo. Il y a 3 personnes qui ont une voiture dans le village. 

Heureusement quelqu'un est tout content de nous emmener. Bien sur on le paye bien, ca equivaut pour lui a plusieurs jours de salaire.

                     

                        Notre chauffeur qui a meme offert une belle echarpe a Frank.

  Allez encore quelques photos :

    

  

  

                                        

 

 

                                      Du mardi 11 au mardi 18 janvier : Ubud, Bali.

          On arrive a Ubud au bout de 10h de trajet dont un peu plus de 6h a tanguer sur une mer dechainee.

2 francais nous ont donne une adresse de chambre pas chere, on ne cherche pas ailleurs celle-ci nous convient. C'est une adresse familiale dans une petite cour avec temple, bassins avec poissons, petite terrasse privee, eau froide bien sur, un peu humide mais pour 80 000 avec le p'tit dej ca ira bien. On loue une moto pour les 7 jours.

                                   

   Ubud est un gros village de peintres et d'artisans. Entoure de rizieres Ubud a l'avantage d'etre a un carrefour a partir duquel on peut rayonner dans toute l'ile. Le centre est rempli de boutiques artisanales, de spectacles traditionnels, de musees, de cours de yoga, de peinture, de cuisine, de cafe et resto occidentaux tout ca dans une ambiance assez baba-cool. Bref ici on trouve de tout et si on en a marre de voir du monde on enfourche la becane et on va silloner les rizieres, comtempler les temples... Bref ce lieu degage une sorte de serenite intemporelle. On comprend pourquoi beaucoup de nos compatriotes s'y sont installes.

Je vous previens tout de suite on a pas fait de temple, ni de spectacle, ni de musee, ni de cours, on a pratiquement pas manger indonesien... Voila vous etes prevenu le mode routard ici a ete un peu oublie.

On culpabilise au debut de manger des lasagnes, ou des escargots, de trainer au bord de la piscine mais zut on fait ce qu'on veut !!! C'est ca aussi les vacances !!!

On a repere nos petits endroits preferes et on a vite eu notre rituel.

Le matin cafe au "cafe lotus" pres du marche, vue superbe sur un temple et un enorme bassin de lotus.

     
    

Le midi on mange au "cafe" dans la rue Hanoman, cuisine internationale, les salades, les burritos, les sandwiches... un veritable regal visuel et gustatif.

 

                                               

L'apres midi, petit  jus de citron au "rendez vous doux". C'est un cafe librairie tenu par un francais super interessant. On peut acheter des livres en francais ou lire sur place. Pour ma part j'ai passe d'excellents moments a lire Titeuf. Le proprio se fera un plaisir de repondre a toutes vos questions.

Le soir, succulent diner au "Pignou di penyu" ( rue Gootama). Evelyne la proprio concocte des lasagnes, des gnocchis, du hachi parmentier, de la pissaladiere, steack tartare... Tout ca maison !!! Exquis!!!

D'ailleurs c'est a cause d'elle que l'on a craque. On a mange chez elle le premier soir en se disant que c'etait une exception puis le deuxieme, puis le troisieme... jusqu'au bout (sauf le dimanche elle est fermee !!! Ce qui nous a oblige a manger ailleurs, mouais, vivement lundi!!!) et pour le midi ce fut la meme chose!!!

En fait c'est une semaine exception !!! Et comme c'est la derniere ca tombe bien.

Je me rends compte que depuis que l'on remange francais, on ne fait que parler de bouffe meme dans cet article.

  

Je vous laisse, on va diner. Et oui chez Evelyne et en plus avec d'autres francais!!! Houuuu.

Mais revenez, je vous raconterai des histoires balinaises...

 

 

Allez on est la 8 jours je m'engage a vous raconter 8 moments importants de la vie d'un balinais.

Bali est l'une des des 17560 iles de l'archipel indonesien. 11 000 sont habitees. Si on devait en visiter une par jour, on rentrerait de vacances dans un peu plus de 30 ans. L'Indonesie est donc le plus grand pays au monde. A Bali les enfants apprennent le balinais avant d'entrer a l'ecole ou ils apprennent l'indonesien. Ils ont une langue, une culture et une religion qui n'appartiennent qu'a eux, mais ca c'est une autre histoire.

 

 

On a quand meme un peu bouge des resto ou de la piscine...Pour preuve les photos.

Petit tour en moto dans les rizieres... 

    

Allez un petit temple quand meme

                          

     

                                                

  Dans la famille, chacun son nom !

    Les noms de famille n'existent pas. Ce sont les parents qui donnent un nom. Ils attendent au moins 3 mois apres la naissance pour le donner. Cela laisse le temps aux parents de decouvrir leur enfant. Certains enfants sont nommes en fonction de leur apparence, si le physique n'evoque rien de particulier ca peut etre en fonction des qualites qu'ils voudrait voir apparaitre chez leur enfant, par exemple Murmiati qui veut dire "coeur pur".

et tres peu de prenoms :

Si les noms sont libres c'est different pour les prenoms. Ils sont attribues en fonction de l'ordre des naissances. Le premier enfant ne peut s'appeler que Wayan ou Putu. Ensuite le ou la deuxieme s'appellera soit Made soit Kadek, le ou la troisieme Nyoman ou Komang et le ou la quatrieme Ketut, c'est tout!!! Et ensuite? Et bien on recommence!!! On place devant Ni si c'est une fille, l si c'est un garcon.

Donc plusieurs enfants portent le meme prenom dans une meme famille et ne parlons pas de l'ecole !!!

 

encore une histoire de fous :

Bali c'est l'ile des dieux. D'apres la croyance balinaise la terre a ete pretee par les dieux et les humains doivent maintenir l'equilibre.

Pour eux la terre est une grosse boule qui repose sur une enorme tortue. Autour de ses pattes sont enroules deux gros serpents protecteurs. Au dela de la terre, au somment du volcan Agung resident les dieux et les ancetres. Les humains occupent seulement la partie intermediaire ou des demons se permettent de venir et de faire des degats. Parfois quand tout va mal la tortue se reveille et elle se met a bouger, cela provoque des tremblements de terre. Afin de les faire cesser au plus vite nous devons faire beaucoup de bruit pour reveiller les deux serpents protecteurs.

Toutes les croyances que je vous raconte sont actuelles.

 

 

                               

 

 

Nous sommes egalement aller faire un tour a la Monkey Forest. Plus de 500 macaques y vivent en liberte. Vu qu'ils sont veneres c'est le paradis pour eux ici.

Par contre il faut faire attention a ses affaires. Ils peuvent etre chapardeurs et meme agressifs. En tout cas la balade est tres sympa ici.

 

      

 

 

                                       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Honorer les dieux :

   Il y a une multitude de dieux. Par exemple il y a le dieu des objets animes en metal (moto, voiture...), il y a un jour attitre pour le celebrer mais lorsque les balinais achetent une nouvelle voiture  ou une moto, ils font aussi une ceremonie en son honneur afin de proteger le vehicule. Des fois nous voyons des voitures toutes decorees ou alors un pretre en train de l'asperger !!!

Il y a aussi un jour pour les livres, ce jour-la ils ne doivent ni lire ni etudier...

Un jour pour les arbres  qui sont, ce jour, habilles en tenue traditionnelle et frappes a grands coups de hache.

On voit aussi des femmes portant des offrandes sur leur tete. Elles sont par exemple destinees a celebrer la pleine lune ou l'anniversaire de l'edification d'un temple. Les offrandes sont composees de fruits, de gateaux, d'oeufs et parfois d'un poulet entier!! Elles vont le presenter aux dieux et repartent ensuite chez elles avec pour le deguster en famille.

Il ne s'est pas passe un jour sans que l'on ait vu plusieurs ceremonies.

Mais s'ils rendent hommage aux dieux quotidiennement, ils font de meme pour les demons. Tous les jours chez eux, au travail partout en fait, apres avoir place les offrandes en hauteur sur les autels pour les dieux et les ancetres, ils en deposent d'autres sur le sol pour les demons. Chaque panier compose de petales de fleur et de riz est asperge d'eau benite puis on y allume un baton d'encens car c'est la fumee de l'offrande qui parvient aux dieux et aux demons.

Les offrandes destines aux demons sont moins jolies et peuvent contenir de la nourriture avariee. Les demons sont voraces et goulus ce qui n'est pas le cas des dieux qui sont tres delicats !!!

      

                      pour les demons                                                        pour les dieux et les ancetres

   On voit donc enormement d'autels et sur le trottoir, des offrandes partout.

C'est un boulot a plein temps !!!

 

 

                                    

 

   Il y a souvent des portes comme celle-ci a l'entree des villages. Si un demon essaie de passer, clac, les 2 extremites de la porte se ferment sur lui!!


Le calendrier balinais : 

Un calendrier balinais revient a 210 jours chez nous.  Mais ils n'ont jamais additionne les annees. Pour eux les annees se succedent et c'est tout. Il n'y a pas de semaine qui se ressemble, les semaines durent de 1 a 10 jours et se superposent. C'est super complique et on a rien compris! Il n'y a pas si longtemps qu'ils declarent les naissances, la plupart des personnes ages ne connaissent pas leur age et pour eux ca n'a pas d'importance.

On  a assiste a une ceremonie importante et impressionnante, la cremation :

 Pour eux lorsque quelqu'un meurt il a simplement acheve un cycle de vie. Il ont la conviction que la personne va revenir.

Bruler le corps permet a l'esprit du mort de s'en aller. La ceremonie coute tres cher. Il faut que tout soit impeccable car le defunt va rejoindre les ancetres et les dieux et il aura donc beaucoup de pouvoir.

Il faut donc beaucoup de temps, d'argent et un jour favorable sur le calendrier. Le mort est donc enterre en attendant que toutes ces conditions soient reunies. Avant de l'enterrer on lui met du metal dans la bouche pour qu'il ait des dents solides dans sa future vie, des miroirs sur les yeux pour qu'ils soient brillants...

                                          

                                                               Ceremonie d'enterrement

On fabrique une haute tour et on place les morceaux du defunt a l'interieur avec son portrait. Les villageois  consacrent  pendant 3 semaines , 2 heures pour les preparatifs.

    

Les femmes marchent devant en direction du cimetiere avec leurs offrandes sur la tete. Puis suivent la tour, l'orchestre  jouant de la musique et le reste du village.

    

     On suit donc le cortege ( en sarong comme tout le monde)

    

     Le corps (ce qu'il en reste) est mis dans le sarcophage qui est toujours un animal. Les villageois y deposent les offrandes et differents portraits de la defunte qui ont ete asperges d'eau benite.

Quelques villageoises chantent


puis ils mettent le feu au sarcophage.

                                       

 Tout le monde regarde le bucher et ecoute les chants.

 

 Le sarcophage est ensuite detruit et pour finir ils brulent la tour.

  

Il n'est pas du tout indecent d'assister a une cremation. Pour eux ce n'est pas un jour triste au contraire c'est le jour ou le defunt va rejoindre les dieux. Les dates et les lieux de cremations sont meme affiches a l'office du tourisme. 

  

 Les grandes etapes :

Les ceremonies, ils aiment ca!!! La premiere a lieu avant meme la naissance de l'enfant, lorsque celui-ci a 6 mois dans le ventre de sa mere. Puis quand le cordon ombilical tombe, ensuite quand l'enfant a  42 jours et que les 108 esprits negatifs l'ont quitte (esprit de la kleptomanie...) puis lorsque l'enfant a 3 mois le pretre fait rouler un oeuf sur son corps pour lui donner de la force, pour laeproteger il lui donne un petit collier avec une amulette qui renferme son cordon ombilical. Lorsque l'enfant a 210 jours on lui rase la tete pour la purifier. Et c'est a ce moment la que l'enfant a le droit de toucher le sol pour la premiere fois !!! Avant ce jour elle etait trop fragile a cause des demons qui y rodent !!!

C'est pas dingue tout ca!!

Encore une ceremonie particuliere mais qui reste familiale, il est tres rare que des etrangers peuvent y participer.

Vers 12 ans les enfants se font limer les canines !!! Si la ceremonie n'a pas pu etre faite a ce moment la elle doit forcement avoir lieu avant le mariage.

Ces dents refletent l'aspect animal de l'homme ( mauvais caractere, penchant pour la gourmandise, jalousie, egoisme, colere...). Pour eux celui qui se met en colere est pitoyable, il prouve qu'il n'est pas capable de se maitriser lui-meme, d'assurer son equilibre interieur. La politesse et le calme sont des qualites essentielles.

Qu'est ce que ca fait du bien d'etre dans un pays ou personne n'hausse le ton. Jamais ils ne s'enervent...

Ha dans quelques jours ca va nous faire tout drole. Faut avouer qu'en France on est loin d'etre agreables et courtois compare a l'ensemble des pays que l'on vient de faire.

Nous sommes alles faire un tour au Yeh Puluh. Dans un endroit tres calme au milieu des rizieres se trouve une fresque qui deroule sur plus de 25m des scenes de la vie quotidienne (un homme portant des paniers, une femme qui tire la queue d'un cheval.

   

  On y a rencontre un tres vieux couple qu a decide de nous benir.

 

   

 

 Allez je vous raconte une derniere histoire (vraie)

 Au depart les balinais celebraient juste la terre et les ancetres. C'est plus tard vers le VIIIe siecle que des pretres hindouistes et bouddhistes sont arrives. Les balinais ont donc une religion a part parce qu'ils melangent la religion bouddhiste, hindouiste et le culte des anciens.

Il est possible qu'un enfant qui va naitre soit la reincarnation d'un ancetre de la famille. C'est le medium qui avant la naissance le detecte. Si c'est le cas, des que l'enfant nait, la famille essaie de le satisfaire en lui offrant ce qu'il aimait dans sa vie passee !!! Le defunt peut meme revenir plusieurs fois en meme temps sur la terre!!!

Bref voila. Plein de choses a decouvrir dans l'univers balinais. Les balinais ont un mode de vie, une culture et des traditions remarquables sans compter que leur art ( tableau, sculpture, mobilier) est exceptionnel. Tout ca dans un cadre remarquable entre mer, volcan et montagne.

Je termine cette etape sur quelques photos, rendez vous dans quelques temps pour les 2 derniers jours a Singapour.

  

 

 

     

            

                                                        

  

                                                   

Commentaires

  Michel
Bonjour,

Les offres de prêts entre particulier vivant en France ou ailleurs, sont possiblement réalisables. Ça fessait des mois que je cherchais un prêt pour mon projet mais je ne savais
pas vers qui me tourner. J?étais sur le point d?abandonner et je suis tombé par hasard sur des annonces de Mr MICHEL thomas qui accepte de me faire un prêt de 35 000?
que j'ai reçu en 72 heures. C'est un bon Prêteur pour un particulier recherchant un prêt à partir de 2 000? à 500 000? avec un taux d'intérêt de 2% en toute sécurité.
Ce Monsieur est vraiment efficace. Plus besoin de faire le tour des sites avant de trouver un Prêteur sérieux et honnête on trouve rarement un vrai Prêteur aussi complet !
Pour toute vos demande de prêts, vous pouvez le contacter en lui envoyant un mail à l?adresse suivant : (michelthomas396@gmail.com )

E-mail : ( michelthomas396@gmail.com )

Merci de partager le message